Conférences et Travaux de recherche

Les conférences répondent à une demande de prise de recul et de recherche de réponses autour de sujets complexes, a priori en tension : la vulnérabilité et la performance, les moyens et les résultats, le singulier et la norme.

Ces temps de réflexion s’accompagnent d’un espace délibératif.

Quelques thèmes possibles, selon vos demandes :

Parce qu'un dirigeant est d'abord une personne, soumise aussi aux aléas de la vie, et parce que l'entreprise rencontre elle aussi des aléas, n'y a-t-il pas un parallèle entre la façon dont les deux peuvent être touchés et dont ils réagissent? Quelles sont les ressources mobilisées pour faire face et rebondir? La vision systémique sous-tendra l'analogie.

Parce que l’on parle d’accompagner les hommes, les projets, les transitions, les changements, il peut être utile de replacer l’attention en amont de toute action, dans un temps où les relations humaines et la réflexion précèdent la décision.

  • Performance et vulnérabilité : opposées, complémentaires et indissociables
  • Vulnérabilité des Hommes, vulnérabilité des organisations : quel parallèle pour quelles réponses ?

S’il est bien un lieu où la fragilité surprend, dérange, interroge et provoque le désarroi, c’est bien dans le monde du travail. Elle est pourtant une réalité.
Et si nous la regardions autrement que comme un frein à la performance ?
Si nous la voyions comme une réalité, une possibilité, et pourquoi pas une source de rebond ?
Celles et ceux qui ont expérimenté la fragilité ont dû exprimer tout leur potentiel créatif pour refonder une identité bouleversée. En reprenant le pouvoir sur leur vie, ils ouvrent la voie à l’impensable, la vie avec la fragilité.

Mourir pendant sa vie professionnelle c’est toujours mourir trop tôt. Ce n’est pas « normal ».
Collègues, managers, tout l’entourage professionnel ressent de la tristesse, parfois de la colère, voire de la culpabilité. Parce que la mort est aussi un événement de la vie, elle réunit ceux qui partagent la douleur de la perte. Mais comment faire en entreprise pour accueillir l’événement, le reconnaître et favoriser tout en délicatesse un partage improbable et nécessaire ?

Qui est responsable de qui, de quoi, pourquoi ?
Au-delà des aspects légaux, réfléchir à quelle responsabilité incombe à chacun d’entre nous.
C’est aussi s’interroger sur le pouvoir et l’autonomie.

La force de cette émotion qui nous relie dans un ensemble humain s’exprime spontanément.
Elle répond à une forme de projection face à la difficulté d’autrui. Mais cette forme de sympathie tient-elle dans le temps ? Comment la transformer en attention juste et durable ?